Taiji Quan (Tai Chi Chuan) style Yang 杨式, Wu 吳式, Chen 陈式, et Bagua Zhang à Bayeux

Taiji quan Chen : historique

Chen Wang Ting

Évolution du Taiji quan de la famille Chen

1 – Émigration de la famille Chen

Sous la direction de Chen bu 陈ト en 1374, la famille Chen quitte la province du Shanxi 山西 , ville Hongtong 洪洞県, village dahuaishucun 大槐树村 pour la province du Honan 河南省,ville wenxan 温県, village changyangcun 常阳村 (actuellement « chenjiagou » 陈冢构) où le Chen shi Taiji quan est né. Il semble qu’il existait déjà à cette époque un « Taiji chang quan 137 shi » (« shi » correspondant au français « mouvements ») 太极长拳一百三十七.

2 – Période de la formation de Taiji quan de la famille Chen

Durant la période antérieure à Chen Wangting, (陈 王 庭) le nom du général Qi Jiguang (戚繼光) (1528-1587) revient souvent et il semblerait qu’à partir de son traité militaire, le « ji xiao xin shu » (紀 效 新 书), le général aurait composé un chant, le canon de la boxe « Quan Jing » (拳 经) dont se serait inspiré Chen Wangting (陈 王 庭) (1600-1680) de Chenjiagou au XVII° siècle pour créer le Chen Taiji Quan, en se référant aussi au livre classique du Taoïsme « Huang Ting » (黄 庭).
L’entraînement comportait à cette époque Taiji changquan en 108 mouvements 太極長拳, Taiji quan cinq lu (« lu » correspondant au français « enchainements  ») 太極拳十三势五路 et le Paochui yilu 一路炮拳.
D’après le « recueil de la boxe et des armes de la famille Chen » (« Chen shi quan xie pu » 陈氏拳械譜) conservé à Chenjiagou, le taiji quan à mains nues, avant la 14ème génération Chen était désigné comme « les sept luquan (enchainements) créés par Chen wangting » 陈王廷造七路拳 :

  1. toutao shisanshi (premier enchaînement treize techniques), 57 shi
  2. ertao ( deuxième enchaînement), 27 shi
  3. santao ( troisième enchaînement), encore appelé dasitao chui(grand enchainement en quatre partie qui martèle), 25 shi
  4. sitao (quatrième enchaînement ), encore appelé hong quan (boxe rouge), 23 shi
  5. wutao (cinquième enchaînement), 29 shi
  6. pao chui jiazi (poings tel un canon), 36 shi
  7. chenjiagou lao taijiquan pu (partition ancienne taiji quan de chen jiagou), 39 shi

3 – Période de la codification bien constituée et de la transmission hors de la famille Chen

Dés la fin du 18° siècle et au début du 19° siècle l’ensemble des enchainements ont été transformés : Chen Changxing (陈 长興) (1771-1853) créa, à partir de la transmission précédente, le « grand laojia forme 1″ 老大架一路 et le « grand laojia forme 2″ 老大架二路 (ou Paochui 炮捶). Tandis que son cousin Chen youben 陈有本 (1780-1858) créa les deux autres formes dites « xiaojia simples » (le « petit jia forme 1″ 小架一路 et le « petit jia forme 2″ 小架二路), et Chen qingping (1795-1868) 陈清萍 (un élève de Chen youben, qui a émigré au village de Zhaobao à deux km et demi au Nord-Est de Cenjiagou) créa le style « Zhaobao jia » 趙堡架 dit « xiaojia petit cercle » .

4 – Période de l’âge d’or et vers le futur classement au patrimoine immatériel de l’humanité

Chen zhaopi 陈照丕 (1893-1972) édita en 1935 son livre « A la source de Chen shi Taiji quan » 陈氏太極拳滙宗 avec la présentation des « 74 shi ». Ses élèves de Chenjiagou confirmèrent les enseignements reçus par nombreuses publications à partir de 1985, nommées Chen shi Taiji quan laojia yilu (老架一路) et Chen shi Taiji quan laojia erlu (老架ニ路).
Chen fake 陈发科 (1887-1957) créa son style, dés 1928 à Beijing (Pekin), développé ensuite par son fils Chen zhaokui 陈照奎(1928-1981). Deux élèves de Chen fake, Shen jiazhen 沈家桢 (1891-1972), et Gu liuxin 顧留馨 (1908-1990) publièrent en 1963  « Chen shi Taiji quan » 陳式太極拳. Ce livre a immortalisé les « 81 shi » yilu (première forme) et « 71 shi » erlu (deuxième forme) ou paochui.

On dit actuellement « Chen shi taiji quan xinjia » 陈式太极拳新架 pour différencier Chen shi Taiji quan laojia yilu (老架一路) et Chen shi Taiji quan laojia erlu (老架ニ路), les deux formes citées plus haut.
Mais on doit faire attention de ne pas confondre avec les différentes formes « petit jia » 小架 créées par Chen youben 陈有本 et Chen qingping 陈清萍 cités au paragraphe 3, que l’on nomme parfois aussi « xinjia » 新架.

Taiji quan style Chen

les quanjia 拳架 à mains nues (enchaînements à mains nues) les plus classiques sont :

  1. Chen shi taijiquan laojia yi lu 老架一路七十四式 (1e forme ancienne) ou Chen shi taijiquan 74 shi,
  2. Chen shi taijiquan laojia er lu 老架二路 ( 2e forme ancienne) ou Chen paochui 41 shi,
  3. Chen shi taijiquan xinjia yi lu 新架一路ハ十三式 (1e forme nouvelle) ou Chen shi taijiquan 83 shi,
  4. Chen shi taijiquan xinjia er lu 新架二路七十一式 ( 2e forme nouvelle) ou Chen paochui 71 shi,
  5. Chen shi taijiquan xiaojia yi lu 小架一路 : 66 shi de Chen youben 陈有本, 64shi de Chen xin 陈鑫 et 74 shi  余功保,
  6. Chen shi taijiquan xiaojia er lu 小架二路 : 37 shi de Chen youben 陈有本 et 48 shi 余功保,
  7. Chen shi taijiquan forme de compétition de 56 shi 陈式太极拳竟赛套路.

On a différencié 129 catégories 拳種 dans les arts martiaux (ou wushu) chinois 中国武术 suite au recensement national des arts martiaux chinois en 1986. Ce chiffre est encore cité en 2007 par le professeur à Pékin (bei jing), Kang ge-wu 康戈武 auteur de « l’encyclopédie des arts martiaux chinois » 中国武木实用大全 et reste donc toujours valable.
Par exemple, le Taiji quan ne représente qu’une seule des 129 catégories de wushu. A l’intérieur de cette catégorie dite Taiji Quan, il existe les styles différents, les plus connus étant Chen 陈式, Yang 杨式, Wu 吳式, Wù 武式, Sun 孙式 et Chang 常式.
Dans un même style, les différents maîtres renommés peuvent créer leurs propres écoles où les formes et les enchaînements sont également variés.

Citons les exemples plus connus dans le style Chen :

  1. « Paochui » Hong junsheng 1988 洪均生 « 陈式二路炮捶六十四式 » 64 shi
  2. « Paochui » Gu liuxin 1993 顧留馨 « 陈式太極拳第二路, 炮捶 » 79 shi (ces 79 shi sont peu connus, au contraire des 71 shi que Shen jiazhen 沈家桢 a écrit avec son coauteur Gu liuxin en 1963 dans le livre « Chen shi Taiji quan » 陳式太極拳 qui est toujours considéré comme la référence classique par la majorité des pratiquants)
  3. « Chen shi Taiji quan simplifié » Tian xinchen 1882 田秀臣,阚桂香 « 陈式简化太極拳 » 36 shi
  4. « Chen shi Taiji quan 38 shi » Chen xiaowang 1986 陈小旺 « 陈氏三十ハ式太極拳 » 38 shi
  5. « Chen shi Taiji quan 13 shi » Chen zhenglei 2003 陈正雷 « 陈式太極十三式 » 13 shi
  6. « Chen shi Taiji quan, l’essentiel en 18 shi » Chen zhenglei 陈正雷 « 陈式太極精要十ハ式  » 18 shi
  7. « Zonghe Taiji quan » Wang xian 2002 王西安 « 综合太極拳 » 42 shi
  8. « Chen shi xinyi hunyuanTaiji quan » Feng zhiqiang 1998 馮志强 « 陈式心意混元太極拳«

Dr. Shing-pok CHIN

Fermer le menu